Le point sur la réforme des retraites vue par Le Monde, Libé, Médiapart…

Grève contre la réforme des retraites : « Pas de trêve pour Noël », prévient la CGT cheminots

« Pas de trêve pour Noël, sauf si le gouvernement revient à la raison avant ça », prévient jeudi 12 décembre sur franceinfo, Laurent Brun, secrétaire général de la CGT cheminots. « La grève continue parce que le gouvernement est droit dans ses bottes. » Le Premier ministre Édouard Philippe a détaillé mercredi son projet de réforme des retraites, qui n’a pas convaincu les syndicats. Ils appellent à de nouvelles journées de mobilisation.

Entrée en vigueur, âge pivot, retraite minimale… Ce qu’il faut retenir des annonces d’Edouard Philippe

Devant le Conseil économique, social et environnemental, le Premier ministre a précisé mercredi les contours du projet qui doit fusionner les 42 régimes existants en un seul système universel.

Il était attendu au tournant à chaque mot prononcé. Mercredi 11 décembre à la mi-journée, le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté les principales mesures de sa réforme des retraites. Elle sera présentée en Conseil des ministres en janvier 2020 et discutée à l’Assemblée nationale fin février. Elle devrait être votée d’ici l’été 2020, a-t-il annoncé. Lire la suite sur Franceinfo

Avec sa réforme des retraites, le gouvernement braque ses derniers alliés

Édouard Philippe a présenté ce mercredi le projet du gouvernement pour réformer le système des retraites. Persuadé d’emporter l’adhésion de la CFDT en accordant quelques concessions, comme le décalage de la date d’application de la réforme, le premier ministre s’est pourtant mis le syndicat à dos. Laurent Berger appelle « l’ensemble des travailleurs à se mobiliser le 17 décembre ». Lire la suite de l’article de Médiapart.

Est-il vrai que Macron a rencontré le groupe BlackRock, spécialisé dans les fonds de pension ?

Libération pose la question et apporte un certain nombre de réponse: Lire l’article

Retraites: BlackRock souffle ses conseils pour la capitalisation à l’oreille du pouvoir

Premier gestionnaire d’actifs au monde, BlackRock a des vues sur l’épargne française, « une des plus élevées d’Europe ». À la faveur de la loi Pacte, première étape pour dynamiter la retraite par répartition, le fonds américain dispense ses recommandations au gouvernement.

L’article de Mediapart pour poursuivre…

Réforme des retraites : 69 questions pour comprendre le débat

Les Décodeurs répondent à vos nombreuses questions sur le système actuel et celui qui a été présenté par Edouard Philippe mercredi.

Lire l’article sur lemonde.fr

La bataille pour les retraites est une bataille écologique

Dans cette tribune, François Ruffin rappelle l’enjeu de la bataille des retraites : réduire la place du travail dans nos vies. Et comment ce projet d’émancipation est éminemment écologique.

François Ruffin est député France insoumise de la 1re circonscription de la Somme. Dans son livre Il est où, le bonheur, (éd. Les Liens qui libèrent, novembre 2019) le député appelle à former un « Front populaire écologique ».

Lire l’article de Reporterre

Création d’une agence immobilière sociale

Un partenariat a été entériné entre le Département et Soliha pour le financement d’une agence immobilière à vocation sociale. Celle-ci garantit une minimisation du risque locatif pour les bailleurs et accompagne au plus près les locataires.

C’est une agence immobilière un peu particulière qui vient d’être créée dans le Tarn : l’agence immobilière à vocation sociale (AIVS), portée par Soliha, vise à favoriser l’accès au logement des citoyens les plus modestes : familles monoparentales, à revenus modestes, retraités seuls, bénéficiaires des minima sociaux, jeunes,…

«Derrière l’AIVS, les gens ont affaire à un agent social et non un agent immobilier », décrypte Alexandre Wodzynski, directeur de Soliha Tarn. L’agence s’engage à accompagner les locataires au plus près : aide à la gestion, mobilisation des aides, entretien du logement.

Lire la suite sur le site de ladepeche.fr

Réconcilier justice sociale et transition écologique

Notre modèle économique actuel n’est pas viable. Il génère pollutions, maladies, inégalités et injustices. Il est une menace pour nos sociétés et pour la vie sur Terre. Nos enfants et nos petits-enfants, comme des millions d’autres personnes, sont ainsi directement menacés par les conséquences des dérèglements climatiques.

L’Affaire du Siècle dénonce l’existence de multiples carences fautives de l’Etat…

L’Affaire du Siècle dénonce l’existence de multiples carences fautives de l’Etat…

Nous devons engager une révolution climatique pour la justice sociale…

Il n’y a pas à opposer justice sociale et protection du climat…

Dans ce contexte, les 4 ONG qui portent l’Affaire du Siècle, en lien avec de nombreuses autres associations, identifient 6 actions prioritaires…

Lire l’article complet sur le site de l’Affaire du siècle