A propos du C.R.I.C. – Collectif de Réflexion et d’initiative Citoyenne

Nous sommes un collectif d’habitants du territoire gaillacois motivés et convaincus qu’il est temps que le rapport au politique évolue.

Nous ne voulons plus déléguer par le vote des responsabilités qui par nature, appartiennent à un territoire et à ses habitants.

Nous sommes un collectif et nous voulons œuvrer à faire évoluer la gestion de notre commune mais nous n’arriverons à rien si nous ne sommes pas suivis, accompagnés, épaulés par un grand nombre d’habitants.
Tout résident du territoire peut rejoindre le collectif et travailler à ce que l’avenir dépende de décisions enfin concertées.
Nous sommes à un tournant de notre histoire et il est temps d’arrêter de nous laisser faire, il est temps de retrousser nos manches ensemble pour devenir les bâtisseurs d’une cité éco-responsable, porteuse de valeurs humanistes, sociales et écologiques.
Chez nous, ni chef, ni gourou, nous sommes tous égaux et voulons le rester. En cela, nous nous démarquons de la politique de partis et des personnages politiques, professionnels de la promesse non tenue. Nous sommes des travailleurs et nous nous attaquons à un vaste chantier.
Nous avons une réelle volonté de revisiter la notion de démocratie et lui réattribuer son sens premier : le pouvoir au peuple.
Nous ne souhaitons pas prendre le pouvoir mais redonner le pouvoir au peuple.
L’urgence climatique n’est plus à prouver et nous voulons mener des actions concrètes en faveur de l’écologie – des choix pérennes, un mieux- vivre en relation à la nature, une gestion des espaces publics et des espaces naturels respectueuse du vivant, la préservation des espaces naturels existants et la création de lieux riches de vie.
Pour nous joindre rien de mieux qu’un petit mail à : 81cric@gmail.com

Voici un bref résumé de ce qu’il s’est passé depuis la prise de conscience réelle de ces grandes idées.

En mai 2018, un petit groupe d’habitants du gaillacois se rencontre une première fois pour réfléchir ensemble à l’avenir de leur ville, Gaillac, pour la rendre plus citoyenne, plus démocratique, plus écologique, plus solidaire.

De juin à décembre 2018 le groupe s’étoffe et travaille de manière régulière. Un premier état des lieux est dressé. Des contributions sur la santé, la culture, l’écologie, la citoyenneté… voient le jour.

Début 2019, la décision de créer une association est prise. L’assemblée générale constitutive aura lieu le 3 février 2019. Le CRIC (Collectif de Réflexion et d’Initiative Citoyenne) est né. Au départ informel, il dispose désormais d’une identité et d’une personnalité juridique pour organiser des évènements publics.

Le CRIC se positionne d’emblée au cœur des combats écologiques contre les grands projets inutiles et destructeurs, au premier rang desquels le barrage de Sivens ou Terra 2 à Saint Sulpice.

Le 3 Avril 2019, le CRIC organise une projection en avant-première du film de François Ruffin et de Gilles Perret « J’veux du soleil » (tourné sur les ronds-points des gilets jaunes), au cinéma Imagin’ de Gaillac. Le film sera suivi d’un débat avec plus de 200 personnes.

Le 17 avril, la première réunion publique du CRIC a lieu à Gaillac. Dans cette réunion des liens se créent avec un collectif de citoyens de Graulhet.

Durant l’été 2019, le CRIC décide de créer des commissions thématiques pour travailler en petits groupes. Au nombre de sept elles se réuniront régulièrement et établiront des documents de travail :

  • Démocratie (en continu, directe, participative…)
  • Ecologie (transitions, solutions locales à des problèmes globaux…)
  • Culture, jeunesse, éducation
  • Santé, solidarités
  • Urbanisme et cadre de vie
  • Intercommunalité et développement économique
  • Utopie (ouverture du champ des possibles ,nouvelles pratiques,…)

A la rentrée 2019, le CRIC participe au Forum des associations de Gaillac, le 14 septembre, où il recueille la parole et les souhaits des habitants et des associations pour leur ville. Cette démarche sera poursuivie par une présence régulière sur le marché du vendredi et par une réunion publique organisée le 24 septembre.

En octobre le site internet est créé. Une revue de presse axée notamment sur la vie locale , les questions écologiques et initiatives en faveur de l’environnement ou de la citoyenneté est envoyée chaque semaine aux adhérents du CRIC.

Le CRIC est à l’initiative d’un regroupement qui décide de présenter aux élections municipales de 2020 une liste « Gaillac Plus » dont les candidats se présentent au premier tour du 15 mars. Pour le second tour des élections, reporté au 28 juin, la liste Gaillac Plus propose une union des quatre listes d’opposition. Une liste « Union pour Gaillac », issue du regroupement avec la liste « Réussir Gaillac ensemble » se présente finalement au second tour.

Cette liste, qui a recueilli 28 % des votants, dans un contexte d’abstention jamais connu à Gaillac, siégera avec 5 élus au Conseil Municipal dont 2 (Gabriel Carramusa et Agnes Méroni) sont issus du CRIC.

Le CRIC renoue après cette période électorale avec sa vocation de collectif de réflexion et d’initiative citoyenne, générateur d’idées et de manifestations pour l’ensemble des habitants du gaillacois.

Les commentaires sont fermés