Relaxe pour les membres de Solidarité Migrants Graulhet

Le tribunal judiciaire d’Albi a relaxé le 18 septembre les cinq membres de Solidarité Migrants mis en cause pour diffamation d’un responsable de la DDAEOMI (Dispositif départemental d’accueil, d’évaluation et d’orientation des mineurs isolés).

L’association organise le 3 octobre à Graulhet la fête des jeunes migrants. Une belle initiative de soutien !

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire