Patrice Gausserand, jugé le 17 septembre, n’est plus maire de Gaillac

Le Tarn Libre du 17 septembre 2020

  • Le maire de Gaillac, Patrice Gausserand, salarié et actionnaire de la SAS « Le Comptoir des Bastides » a été condamné le 17 septembre à dix mois de prison avec sursis, 20 000 euros d’amende pour prise illégale d’intérêt et corruption passive et 10 000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral.

  • Conséquence directe, il va recevoir de la préfecture du Tarn un courrier lui signifiant la fin de tous ses mandats électifs. Patrice Gausserand perd donc ses mandats de maire, conseiller départemental et de vice-président de la communauté d’agglomération Gaillac-Graulhet.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire